Les premiers préparatifs…

Les préparatifs du mariage

Grande question que vous avez ou connaîtrez toutes. Par où commencer les préparatifs ?

Chéri et moi avons commencé à parler des premiers préparatifs lors de nos fiançailles

Les préparatifs, étape 1 : Fixer une date

Nous avons discuté du mois qui nous conviendrait le mieux et avons choisi mai. C’est un mois que nous affectionnons, et avec mes allergies saisonnières aux pollens qui durent 6 mois… d’avril à septembre… nous devions éviter juin et juillet qui sont les pires périodes pour moi…

Nous ne voulions pas que je passe cette journée si importante à éternuer, tousser et pleurer… Bon ok, je vais pleurer ce jour là… mais pour d’autres raisons, bien meilleures !

Le bouquet de mariée de Datia

Un bouquet de mariée de mai !

 

Les préparatifs, étape 2 : Trouver un lieu de culte

Ensuite, nous avons discuté du lieu de cérémonie : plein air, chapelle,  église, autre …

Etant tous les deux chrétiens sur le papier -moi protestante et lui athée dans la réalité -, nous voulions avoir une cérémonie simple, religieuse tout de même, protestante et initialement en plein air.

Après réflexion… nous avons fini par choisir une petite chapelle située au milieu des champs. Nous pourrons ainsi faire face aux intempéries si elles s’invitent le jour J, et ce sera mieux pour moi, au niveau des pollens. Et comme nous aurons petits bouts de chou et femmes enceintes dans l’assemblée, ils seront plus à l’abri de la chaleur, des pollens et/ou de la pluie.

Nous avons pré-réservé 3 dates afin de pouvoir tout coordonner.

 

La chapelle de Datia

Notre chapelle…

 

Les préparatifs, étape 3 : Choisir un lieu pour  l’apéritif

Nous avons ensuite sélectionné la salle pour le vin d’honneur, avec une pré-réservation également aux 3 mêmes dates. Une de ces dates étant déjà prise, il ne nous restait donc plus que 2 dates.

Les préparatifs, étape 4 : Trouver lieu et traiteur pour nous régaler et passer une belle soirée

Pour terminer, nous avons choisi la salle pour le souper. Elle est  magnifique, nous a charmé par sa grande hauteur sous plafond, ses boiseries anciennes et discrètes, bien entretenues, et sa taille pas trop grande.

Nous avons la chance que cette salle soit attenante à un restaurant dont la restauratrice a accepté de relever le défi de cuisiner des plats savoureux et traditionnels sans produits laitiers, ni fruits à coques (noix, noisettes,…), car, vous l’avez deviné, j’y suis allergique !!!.

Nous avons testé le repas en février dernier. Malgré la grosse pression qu’elle s’était mise par peur de nous décevoir et par son manque d’habitude de travailler sans produits laitiers, nous avons été ravis, enchantés, surpris en bien, et totalement conquis tant par les saveurs incroyables que par la présentation. D’ailleurs en écrivant ces lignes… j’en salive, rien qu’en y repensant 🙂

Et oh miracle, la salle et la restauratrice étaient libres aux deux dates que nous avions en tête.

La salle du souper de Datia

Notre salle pour la soirée

 

Suite des préparatifs, car oui il y en a de nombreux, surtout dans la dernière ligne droite,  à suivre 😉

 

© Giorgio Montersino

Un commentaire?

commentaire(s)

No comments

You must be logged in to post a comment.