La noce au château

Se marier dans un château, quelle princesse n’en a jamais rêvé?

La dernière fois que nous nous sommes parlés, j’avais enfin trouvé, après maintes réflexions, le mois de mon mariage, septembre !

Maintenant, il me faut trouver le lieu, pourquoi pas un château ?

Mon prince a-t-il un château ?

Lorsque Cendrillon épousa son Prince, elle ne se posa pas de questions pour les noces. Le Prince avait un château, le château était beau, la noce se déroula au château, ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants, tout le monde était content.

Mon Prince à moi n’ayant pas de château, il nous faut en trouver un, ou alors un lieu qui puisse accueillir des voyageurs venus de loin, leur fournir le gîte et le couvert, un beau jardin pour les enfants. Comme promis, je vous emmène faire un tour d’horizon dans la campagne genevoise et ses environs pour une promenade des possibles. Voici le hit parade de mes 3 lieux préférés dans la catégorie « Beaux lieux de réception ».

Mes coups de cœur châteaux

Le premier est pour l’Hôtel Restaurant du Parc des Eaux Vives. La propriété bénéficie de toutes les facilités de parking et d’accès, et propose plusieurs tailles de salles de réception, ainsi que les terrasses. Le parc qui s’étend à ses pieds vous offre la vue la plus époustouflante sur la rade et le lac, à laquelle même les esprits les plus blasés ne peuvent rester indifférents, du moins je l’espère. Sa pelouse est dégagée et encadrée d’arbres majestueux. Le restaurant est de très bonne qualité, et vous trouverez des offres tout compris, qui ont l’avantage de vous faciliter la vie. Les chambres sont peu nombreuses, mais au calme et vous vous y sentirez seuls au monde.

Seul bémol, il faut surveiller les enfants car le parc est ouvert au public, et donc les petites jambes agiles peuvent se sauver prestement durant une partie de cache-cache endiablée.

 

 

château: l'hôtel restaurant du Parc des Eaux Vives à Genève

L’Hôtel Restaurant du Parc des Eaux Vives

 

Le château de Divonne, en France voisine, s’aligne sur des prestations comparables, pour des tarifs qui ne seront peut-être pas les plus compétitifs de cette catégorie. Il y a cependant possibilité d’avoir davantage de chambres, plus ou moins autant que vous le souhaitez, à vrai dire. Vous pouvez même privatiser l’hôtel si vos invités représentent un nombre suffisant. Des réductions s’appliquent dans ce cas-là. Un plus au yeux de mon Prince : pendant que Cendrillon se débattra avec les soucis de dernière minute, lui, pourra aller se détendre sur le parcours de golf.

 

château: le château de Divonne

Le château de Divonne

 

Une option de charme à tarif compétitif : le château de Bossey, à Bogis-Bossey. Sa façade élégante et son orangerie se prêtent aux plus belles photos, tandis que son jardin déverse sa pelouse impeccable sur un promontoire duquel vos invités iront admirer le lac, un verre à la main. Vous pouvez, depuis l’année dernière, y organiser également le souper, avec des menus variés et très gustatifs, et des chambres peuvent être louées. La plupart sont meublées et décorées dans une veine toute protestante cependant. Donc, ne vous attendez pas à crouler sous les dorures, vous seriez déçue. L’esprit serait plutôt simple et monacal, mais très propre, et très abordable pour toutes les bourses.

 

château: le château de Bossey à Bogis-Bossey

Le château de Bossey

 

Voilà trois endroits qui valent le détour. Il y en a d’autres, n’hésitez pas à demander si cela vous intéresse !

À moi de choisir mon château maintenant !

En attendant, très fière de mes nouvelles facultés d’organisation et bien avertie du fait qu’il ne me reste plus que 8 mois pour organiser le plus beau jour de ma vie, j’empoigne mon téléphone pour vérifier la disponibilité de ces lieux en septembre. Les sonneries retentissent, et font vibrer mon cœur. Damned, que tout cela se précise !

Une voix avenante répond au téléphone, et me dirige vers la responsable des événements, à qui j’explique ma recherche.

« Un mariage, bien sûr », me répond-elle aimablement. « Combien d’invités aurez-vous ? »

Là, je ne sais pas s’il me faut rire ou pleurer.

Après le coup du rendez-vous pour les essayages de robes, l’on pourrait penser que j’aurais vu cette question venir, et avoir une réponse. Et bien non !

Je ne sais pas encore combien d’invités nous aurons, puisque je n’ai pas encore fait ma liste d’invités. En tout cas, pas complètement, et certainement pas assez pour avoir une idée à la dizaine près.

La personne m’invite alors à la rappeler lorsque j’aurai une idée plus précise. À ce moment là, elle se fera un plaisir de me fournir tous les renseignements nécessaires, des idées de menus et des pistes pour le budget. Et de conclure :

« Ah, pendant que j’y pense : à priori, il n’y a pas de disponibilité pour septembre. Vous comprenez, c’est un mois très couru et les gens s’y prennent en général une bonne année à l’avance … « 

Honnêtement, il me semble que tout était plus simple pour Cendrillon : tout le royaume était invité, même la méchante belle-mère qui n’aurait pas dédaigné l’occasion de rentrer dans les bonnes grâces du Prince, et l’on ne se posait pas la question du nombre d’invités. En tout cas, Perrault ne l’a jamais mentionné. M’aurait-on menti ?

Philippine

Si vous aussi, vous avez besoin de conseils pour trouver votre lieu de réception, votre château à vous, c’est par ici !

Un commentaire?

commentaire(s)

No comments

You must be logged in to post a comment.